Le futur des

solutions RH de demain

 

Interview en exclusivité avec

Fariha Shah

coFondatrice et Mananging Director de

GOLDEN BEES

by Ingrid Vaileanu 

Photo: Golden Bees 

Interview Francophone : Comment résumer votre innovation et quels projets de développement comme LICORNE EUROPEEN du 21e siècle ?

 

Fariha Shah : Dans un contexte où le marché de l’emploi est en tension avec un taux de chômage de 9% et des besoins grandissants sur de nombreux profils pénuriques, la guerre des talents est réelle : les entreprises redoublent d’effort pour capter les talents. Notre solution invite les entreprises à modifier leurs usages en matière de sourcing de candidats en passant d’une logique de dépôt d’annonce passive, à un système de génération de candidatures, automatisé et intelligent. Golden bees modifie les codes du marché de l’annonce payantes, pour que les recruteurs gagnent du temps tout en ayant de meilleures performances dans une logique de ROI ; comme c’est le cas dans le webmarketing. 

Nos projets de développement doivent nous permettre de passer de la Start'up à la Scale'up. Autrement dit, nous évoluons d'une entreprise dont l'efficacité est éprouvée à l'étape du surdimensionnement national et international.

Golden Bees se dote aujourd’hui des moyens technologiques et humains de s’établir durablement dans le paysage RH et a déjà initié le passage à cette nouvelle étape avec l'ouverture de nouveaux marchés en Europe et le lancement d'une plateforme self-service multilingue fin 2018.

 

Interview Francophone : Quels ont été les partenaires de l'accélération de Golden Bees et comment le modelé français d'innovation peut inspirer les générations européennes de l'innovation disruptive au service de l'humanité ?

 

Fariha Shah : Nos investisseurs et partenaires financiers ont permis d’accompagner notre croissance de l’année passée. En 2017, Entrepreneur Venture et la BPI ont financé les projets de développement de Golden Bees à hauteur d’1,1 millions d’€, nous permettant notamment d’accroitre nos effectifs. 

Nos partenaires ont particulièrement été sensibles à l’aspect sociale de notre solution. Nous avons mis l’accent sur des solutions facilitant la rencontre entre l’offre et la demande sur le marché du travail, en automatisant la recherche du côté des recruteurs mais également du côté du candidat. Ainsi, Golden bees est une solution B2B et en parallèle nous avons également développé un service B2C appelé Wan2bee. Il s’agit d’un service en ligne gratuit qui permet aux internautes-candidats de recevoir des offres d’emploi personnalisés sous différentes formes lors de leurs navigations. A ceci s’ajoute une multitude de services mis à disposition, toujours sans contrepartie, permettant aux candidats de gagner en efficacité dans leur recherche d’emploi.

 

Aujourd’hui, si nous souhaitons avoir un impact sociétal fort, il est indispensable de s’adresser également à la cible finale, même s’il n’y a pas de bénéfices économiques directs. 

Interview Francophone : Quelle est votre meilleure expérience de collaboration pour le succès de cette innovation ? Quels impacts positifs ses propres parties prenantes et territoires ? 

 

Fariha Shah : Il n’y a pas une meilleure expérience de collaboration. C’est l’ensemble des collaborations qui représente une expérience bénéfique. Aujourd’hui Golden Bees collabore avec l’intégralité des acteurs du marché du recrutement : les entreprises, les cabinets de recrutement, les cabinets d’intérims, les sites d’emplois… soit toutes les organisations qui nécessitent de générer des candidatures.  Cela signifie très simplement, que la transformation du marché du recrutement est en cours, et que Golden Bees est un des initiateurs en France. Dans quelques années, la publicité automatisée et ciblée sera la norme, en France et dans de nombreux pays du monde, pour attirer en engager des candidats sur le web.

 

Interview Francophone : Quel conseil pour les innovateurs européens ?

Fariha Shah : L’innovation doit pouvoir répondre à deux objectifs : améliorer l’existant de manière significatif et apporter une réponse à un besoin réel.

Interview Francophone : Quels sont les meilleurs dispositifs qui ont permis la croissance et le succès de votre innovation et comment envisagerez-vous des solutions et dispositifs encore plus efficaces pour l'émergence des innovations disruptives françaises au service des territoires, des villes du 21e siècle ?

Fariha Shah : Notre croissance est liée à deux facteurs : une solution qui disrupte le marché des annonces RH tout en répondant à un besoin réel identifié et les performances obtenues sur nos campagnes de recrutement qui fidélisent nos clients. 

Les dispositifs d’aides et de financement de la BPI ont permis de soutenir le développement de nos projets technologiques. Nous avons pu recruter plus de talents, et accélérer le développement de nos solutions plus rapidement.

Cependant, l’émergence des innovations disruptives dépend fortement de la visibilité et de la notoriété des jeunes entreprises. Certaines peuvent passer inaperçue faute de ressources et moyens, malgré la qualité de leurs solutions. 

Il convient bien évidemment de soutenir le développement technologique, mais il manque des dispositifs accompagnant le développement de la communication et du marketing des entreprises.