photo.Bruno.Chanetz.jpg

Alumni ONERA  

à la hauteur des défis du 21e siècle!

Interview en exclusivité pour l'édition spéciale 

Visionnaires du 21ème siècle

 

Bruno Chanetz

 Président d'Alumni-Onera,

Prix d'Excellence du Sommet d'affaires franco-roumain à Paris, édition 2022, Palais du Luxembourg 

by Ingrid Vaileanu 

Interview Francophone : Comment peut-on résumer l’histoire et l’activité d’Alumni-ONERA ?  

Bruno Chanetz : L’histoire d’Alumni-ONERA débute en 2016 lorsque Bruno Sainjon, président de l’ONERA me confie, peu après sa prise de fonction à l’Office national d’études et de recherche aérospatiales (ONERA), la mission de fonder et de développer l’association Alumni-ONERA, afin de garder des liens forts avec les docteurs formés à l’ONERA. Considérons qu’ils sont 1 500 diplômés depuis 2000, à avoir rejoint l’industrie ou le milieu académique. Les étudiants ayant réalisé un stage de post-doctorat à l’ONERA ont également eu la possibilité d’adhérer dès l’origine. Un seul a fait la démarche Florin Paun ! En 2018 nous avons modifié les statuts afin d’accueillir également les doctorants pendant leur stage de thèse à l’ONERA. Cette démarche a été couronnée de succès car elle a permis de lier connaissance avec certains d’entre eux et maintenant qu’ils ont rallié l’industrie, ils sont nos ambassadeurs et nos relais.

 

Interview Francophone : Quelle est votre meilleure expérience avec Alumni-ONERA et que représente-t-elle pour vous et pour les doctorants? 

 

Bruno Chanetz : La plus grande réussite d’Alumni-ONERA fut sans doute l’organisation, dans le cadre du festival Meudonnais star’s up 2021, d’un colloque sur le futur de l’aérostation et des dirigeables. Nous avons réussi à regrouper le 25 juin 2021 à Meudon toute la communauté Française du domaine en présentiel total. A noter parmi les membres du conseil scientifique de ce colloque, un tout jeune docteur Pierre Cordesse, qui venait de rejoindre le groupe Air Liquide à Grenoble. Ce colloque, animé par Florin Paun, a été enregistré et est disponible in extenso sur coworking channel :

https://coworkingchannel.news/le-futur-de-l-aerostation-et-des-dirigeables-colloque-25-juin-2021-partie-4/

De plus les actes du colloque ont été publiés dans la Lettre 3AF n°49 :

https://www.3af.fr/global/gene/link.php?doc_id=4564&fg=1

De tels évènements consacrent l’apport de notre association à l’émergence de thématiques nouvelles et contribuent à la reconnaissance des innovations de l’industrie Française. Nous avons été satisfaits d’apprendre le 1er juillet 2022 que Flying Whales, présent le 25 juin 2021 à notre colloque, avait réussi à lever 120 millions d’euros pour concrétiser son projet de dirigeable appliqué aux transports de charges. Et je vous annonce que Flying Whales revient à Meudon le 22 septembre 2022 pour notre colloque sur les mobilités.

Autre motif de satisfaction, la restitution sur coworking channel de nos évènements. Cette chaine collaborative, fondée par Rémi Capoulade et Meriem Belazouz, confère à nos manifestations une audience remarquable : au total plus de 4 millions de visites, certaines vidéos étant vues près de 200 000 fois. C’est le cas de notre première manifestation enregistrée le 30 janvier 2020 à l’hôtel de l’industrie sur le newspace : une table ronde avec 7 intervenants, animée avec brio par Florin Paun, membre de notre conseil d’administration : 

https://coworkingchannel.news/coworking-channel-presente-la-conference-espace-et-enjeux-organisee-par-bruno-chanetz-alumni-onera/

Un autre partenariat fructueux est celui noué par notre secrétaire général Alain Durand, avec le cabinet de stratégie internationale Oliver Wyman. Eric Ciampi, Head of Operations Practice in France, nous a déjà reçus huit fois au siège d’Oliver Wyman rue Euler à Paris, pour des échanges de haute volée qui se poursuivent autour d’un amical cocktail. Le 12 mai 2022, pour la huitième édition, nous avions réuni un remarquable plateau de 5 intervenants sur le métaverse dans le secteur aérospatial, dont un de nos membres Laurent Chaudron, ancien directeur du centre ONERA de Salon-de-Provence.

Enfin une réussite toute récente est notre publication scientifique TRAJECTOIRE(S) dont le premier numéro est paru ce mois de juillet 2022, jouant le rôle du rapport annuel de l’année 2021 :

https://www.onera.fr/fr/actualites/lancement-du-journal-alumni-onera

Nous prévoyons de publier deux numéros par an, l’un consacré au bilan annuel de l’année précédente et l’autre dédié à notre grand colloque annuel, en 2022 sur les nouvelles mobilités. Avant la création de cette revue, les comptes rendus de nos activités et les articles dérivés de nos manifestations étaient publiés dans la Lettre bimestrielle de notre partenaire, la 3AF, association aéronautique et astronautique de France, dont j’eus le plaisir et l’honneur de présider le comité de rédaction (2016-2022) et le Haut conseil scientifique (2019-2021). Désormais nous volons de nos propres ailes et d’après les retours que nous avons, cette orientation a été très bien perçue par nos adhérents qui apprécient que leur association, grâce à ce nouveau support, ait une meilleure lisibilité.

Interview Francophone : Quels projets pour le futur ? 

Bruno Chanetz : Précisément l’organisation du colloque évoqué tout à l’heure, qui se déroulera les 22 et 23 septembre dans le Hangar Y de Meudon. Il sera consacré aux nouvelles mobilités, en partenariat avec Star’s up. Il y aura également un Hackathon sur la même thématique, mené en parallèle du colloque. Ces évènements sur deux jours, rassembleront toute la communauté française qui travaille dans ce domaine. Nous évoquerons la problématique par tous ses facettes : les taxis volants bien sûr, mais aussi les bateaux-taxis, les navettes autonomes et tous les aspects associés éthiques, réglementaire, assurantiels et urbanistiques. L’inscription est gratuite, mais obligatoire en suivant ce lien :

https://my.weezevent.com/colloque-des-nouvelles-mobilites

Interview Francophone : Quels conseils pour les doctorants du 21e siècle et comment Alumni-ONERA peut les inspirer ? 

 

Bruno Chanetz : Le conseil que je donnerai aux doctorants et au-delà à tous les jeunes de leur âge, est de participer physiquement à des évènements et non pas par le truchement d’un écran. Les années 2020 et 2021 furent très particulières compte tenu du flot d’interdictions que nous subîmes. Dans ce contexte Alumni-ONERA fit exception parmi les sociétés savantes et profita de toutes les fenêtres de tir pour organiser des rencontres en présentiel : conférences, colloques, tables rondes, exposition, même s’il a fallu avancer des évènements en raison du couvre-feu ou privilégier les évènements dans des lieux privés. En fait nous avons souvent pu « passer entre les gouttes » et la grande leçon que je retiens c’est qu’il faut ne faut jamais céder aux ambiances délétères et poursuivre le chemin qu’on s’est tracé avec une joyeuse espérance. L’essor d’Alumni-ONERA, au cours des deux dernières années, doit beaucoup au dynamisme qui fut le nôtre durant cette période en contraste total avec la morosité ambiante. Le monde virtuel qui s’est installé a certes ses avantages et on comprend que les plus âgés trouvent commode de participer aux évènements via des visio-conférences. Ce n’est, à mon sens, pas ce choix que doivent privilégier les jeunes, en tous les cas pas tout le temps ! 

Et puis comme le disait Guy Bedos :  La liberté ne s'use que si l'on ne s'en sert pas !

Interview Francophone : Quelles personnalités réunissez-vous autours des projets Alumni-ONERA ?

Bruno Chanetz : Parmi les personnalités que nous avons le plaisir de retrouver régulièrement lors de nos évènements, outre Eric Ciampi au siège d’Oliver Wyman déjà évoqué, je citerai :

  • Le général Julien Sabéné, directeur du Centre d’études stratégiques aérospatiales (CESA), qui nous avait fait l’honneur d’inaugurer notre exposition consacrée à Albert Caquot et l’aérostation militaire à Meudon le 3 septembre 2021 et qui a participé à la huitième table ronde chez Oliver Wyman sur le métaverse le 12 mai 2022 ;

  • Olivier Mousson, conseiller-maître à la cour des comptes et président de la société d’encouragement pour l’industrie nationale (SEIN), qui nous reçoit à l’hôtel de l’industrie, place Saint-Germain des Prés pour des tables rondes ou conférences, la cinquième ayant eu lieu le 18 avril 2022 avec une double conférence de Stéphane Demilly sur l’art de conjuguer les talents : L’alchimie des singularités et Henry Potez ;

  • Stéphane Demilly, sénateur de la Somme, avec qui Alumni-ONERA entretient des relations depuis le colloque du 18 septembre 2020, en partenariat avec la SEIN, qui s’est déroulé à Méaulte en l’honneur d’Henry Potez quelques semaines avant le second confinement. Il nous a reçus au restaurant du sénat le 12 juin 2022 pour un dîner-conférence sur les mathématiques au service de l’aventure Solar Impulsepar Christophe Béesau et nous recevra le 12 décembre 2022 pour un dîner-conférence sur les algorithmes pour la société par Claire Mathieu, membre de l’Académie des Sciences ;

  • Denis Larghero, maire de Meudon et vice-président du conseil départemental des Hauts-de-Seine, qui nous accueillis au Centre d’art et de culture de Meudon pour le colloque sur le futur de l’aérostation et des dirigeables en nous mettant en rapport avec la dynamique équipe star’s up avec laquelle nous poursuivons le partenariat cette année pour le colloque sur les nouvelles mobilités ;

  • Pierre Léna, membre de l’Académie des Sciences, qui nous a fait l’honneur de conclure nos deux derniers colloques historiques à Hendaye (Pyrénées atlantiques) en 2021 et à Loudun (Vienne) en 2022, tout en nous suggérant un thème pour 2024, l’abbé Bertholon, électricien des Lumières à Montpellier, l’année 2023 étant déjà réservée pour un colloque à Saumur en hommage à Denis Papin ;

  • Alexandre Navarro, secrétaire général de la Commission Française pour l’UNESCO, qui parraine nos colloques historico-scientifiques organisés en partenariat avec l’Académie des Sciences et qui est venu ouvrir le colloque d’Hendaye le 8 octobre 2021