Le message d'un Président qui rassemble

pour un meilleur 21e siècle !

Diner CRIF

Le 20 février 2019

by Ingrid Vaileanu 

Alors que la France mais aussi l'Europe témoignent d'une augmentation des actes antisemites, le Président francais encourage lors de son discours historique au 34 eme diner annuel du CRIF, ce mercredi le 20 février 2019 à prendre des décisions fortes et audacieuses pour porter les valeurs universelles, de démocratie,  de liberté, égalité et fraternité comme socle d'un meilleur 21e siecle. 

"Nous aurons toujours l’exigence de vérité, de liberté, de fraternité et d’intelligence qui est la seule réponse à cette barbarie. L’exigence du courage qui doit être notre mission. Celle des Républicains que nous sommes. Elle est plus lente, parfois moins visible. Parfois nous trébucherons, mais n’y cédons rien. Mes chers amis, vendredi dernier, j’ai reçu dans mon bureau la mère d’Ilan HALIMI. Et elle avait, face à elle, un tableau de Pierre SOULAGES. Je lui ai dit : « c’est ça ce que nous avons à vivre. » Beaucoup pensait que le noir n’était pas une couleur et qu’on ne pouvait rien en faire. Un génie, centenaire cette année, a dit : « en travaillant inlassablement le noir au pinceau, au couteau, en y tirant mes lignes, en y mettant mes formes, j’y ferai vivre le soleil. J’y ferai exister la lumière. » Et elle voyait sous ses yeux ce tableau qui prenait vie. Et ce noir n’était plus noir. Il était l’Outrenoir de SOULAGES. Nous n’effacerons pas le mal de notre société, ni par une loi, ni par un discours, ni par un acte ; mais nous devons être, tous ensemble, les combattants de cet Outrenoir, de ces lignes de force, de ce courage inlassable, de cette forme d’humanité et d’intelligence que nous devons donner, même au noir qu’il y a dans notre société, parce qu’il est là ; mais nous tiendrons, et à la fin, nous gagnerons. Vive la République, et vive la France." a conclut le Président Emmanuel Macron.

Source Elysee: Discours du Président Emmanuel Macron :  https://youtu.be/HP87mnIkD-g

Pour la deuxième fois, le Crif a choisi de tenir son Dîner annuel au Carrousel du Louvre, un lieu à la symbolique républicaine importante. Plus de 1000 convives ont assisté à ce rendez-vous annuel parmi lesquels de nombres de personnalités: lus de vingt Ministres du gouvernement ainsi que de nombreux représentants de la vie politique nationale ; 28 Ambassadeurs, dont une importante représentation du monde arabe ; de nombreux représentants des cultes ; des représentants associatifs, syndicaux, intellectuels, artistiques, économiques, de nombreux élus et Maires étrangers étaient également présents, parmi eux, la Maire de Haïfa, Einat Kalisch Rotem, le Maire de Dakar, Soham El Wardini, le Maire de Chicago, Rahm Emanuel, le Maire de Lisbonne, et le Maire de Sydney, Clover Moore, Monsieur Jonathan Greenblatt, Directeur exécutif de l'ADL (Anti Defamation League). 

Ce 34ème Dîner du Crif s'est déroulé dans un contexte national pesant, en plein coeur d'une vague d'antisémitisme en France et en Europe d'une violence inouie ce qui a poussé le Crif a choisir de lancer sa grande campagne de lutte contre l'antisémitisme, #TousUnisContreAntisemitisme. Cette campagne de grande ampleur a débuté hier 19 février 2019 par la distribution de badges à l'image et au slogan de la campagne et l'ensemble des convives du Dîner du CRIF  l'ont fièrement arboré y compris le Président Emmanuel Macron, en accrochant le badge sur le col de sa veste.

 

"La lutte contre l'antisémitisme doit se faire contre toutes les formes d'antisémitisme qui sont dans notre pays: la haine des Juifs, la négation de la Shoah et la haine d'Israël" a déclaré Francis Kalifat, le Président de Crif qui a souligné le contexte national francais inquiétant. 

 

La soirée a ensuite été rythmée par les discours du Président du Crif, Francis Kalifat, et du Président de la République Emmanuel Macron - discours que vous trouverez en vidéos en bas de cet article -, et par la remise du Prix du Crif - Pierrot Kauffmann 2019, décerné à Philippe Val pour son combat contre l’ignorance et l’obscurantisme, et pour son engagement pour l’échange et le dialogue républicain.

Source CRIF : (de gauche à droite) Richard Orlinksi, sculpteur du Prix du Crif - Pierrot Kauffmann 2019,

Philippe Val, Claude, la femme de Pierrot Kauffmann qui donne son nom au Prix du Crif, et Francis Kalifat, Président du Crif.