Une start-up visionnaire pour faire grandir l’économie d’impact !

 

Interview en exclusivité avec

Paul Allard

CEO, IMPAK Finance 

 

by Ingrid Vaileanu 

Interview Francophone: Comment changer les mentalités et inspirer les consommateurs à devenir des consomm-acteurs ?

 

Paul Allard: En leur faisant comprendre que le changement qu'ils veulent dans la société n'est pas seulement à portée de main, ils ont carrément leur impact en main. Nous offrons un outil concret pour redonner des valeurs à leur argent. Avec impak, ils vont pouvoir encourager des entreprises selon leurs valeurs, que ce soit le zéro déchet ou la réinsertion sociale, ou les deux.

Interview Francophone : Quel role peut avoir une start-up innovante dans cette evolution des mentalités et des choix citoyens pour faire grandir l'économie d'impact? 

 

Paul Allard: La raison d'être principale d'une start-up est de penser les choses autrement. En demandant aux citoyens de nous suggérer des entreprises d'impact, nous faisons la promotion de la volonté citoyenne, souvent oubliée par les dirigeants, et devenons ainsi un catalyseur pour alimenter l'économie d'impact à l'image des gens qui la font vivre. impak joue également un rôle de facilitateur pour encourager les citoyens à changer leurs habitudes de consommation, grâce à des outils technologiques et financiers qui leur fourniront leur portrait de consommation d'impact. Bref, impak facilite la consommation responsable et récompenses les consommateurs à chacune de leurs transactions auprès d'une entreprises d'impact qualifiée.

Interview FrancophoneComment impliquer les consommateurs et les citoyens dans le processus de valorisation des produits et des services avec un impact positif sur l’environnement et sur la sociéte ? : 

Paul Allard: Afin d'impliquer les consommateurs et citoyens, nous avons élaboré un système de récompense en impak Coin dans lequel le consommateur recevra des impak Coins pour chaque entreprise qu'il a suggéré qui se qualifie, ainsi que pour chaque transaction dans une entreprise d'Impak, comme mentionné plus haut. La communauté sera également mise à contribution dans la "vérification" de certaines données fournies par les entreprises. Par exemple, des notifications via l'appli: "Vous êtes allé dans ce café zéro déchet, pouvez-vous nous confirmer que ce café est bien zéro déchet?"

Interview Francophone: Pourquoi avez-vous choisi d’ouvrir une filiale en France comme votre premier pays et marché europeen et quelle influence a eu dans votre choix le projet de loi PACTE ? 

Paul Allard: La France est un marché mature en termes d'entreprises d'impact, nous parlons d'environ 100 000 entreprises d'impact en métropole.

Nous croyons que le contexte politique avec la loi PACTE, tout comme le fait que l'Hexagone veut se positionner favorablement par rapport à l'accueil d'entreprises oeuvrant dans les cryptomonnaies, la technologie blockchain et le Initial Coin Offering (ICO, moment du lancement d'une cryptomonnaie disponible pour achat) entre autres, pave la voie pour qu'Impak s'installe en France. 

Ceci dit, malgré la loi PACTE, il est important de comprendre qu'il reste difficile pour des entreprises oeuvrant dans les cryptos d'ouvrir un compte bancaire ou de mettre en place les infrastructures d'achats de cryptos avec la législation en vigueur à l'heure actuelle .

 

Interview Francophone: Quels objectifs pour les 5 ans à venir ? 

Paul Allard: À court terme, notre objectif est de développer le marché français en qualifiant des entreprises d'impact partout en France, en lançant notre appli en 2019 et en bâtissant une communauté française mobilisée et solide.

À moyen terme, nous cherchons à développer d'autres marchés européens où la croissance pourrait être organique et où le marché est mature, notamment l'Allemagne, les pays nordiques et l'Espagne.

Interview Francophone: Comment envisager la compétitivité des entreprises européennes grace à leur label d’impact positif ? 

 

Paul Allard: Il n'est pas question de ''labellisation'' ici. Nous évaluons et qualifions les entreprises par rapport à leur impact social ou environnemental positif. Les entreprises qualifiées d'impact créent des richesses économiques, comme toute autre entreprise, TOUT en contribuant à la résolution d'un ou plusieurs enjeux environnementaux ou sociaux. En affichant, par souci de transparence, la nature de leurs activités d'impact, elles attirent une fidélisation de leur clientèle en plus de pouvoir profiter d'un réseautage et d'une visibilité accrus sur notre plateforme impak.

Les entreprises d'impact sont plus stables et jouissent d'un meilleur rendement économique à moyen-long terme puisque l'objectif premier n'est pas la croissance du profit. 

Interview Francophone: Quel role de l’UE dans la promotion de l’économie d’impact ? 

Paul Allard: Sur ce point, il faut comprendre que l'innovation émane toujours d'une mobilisation citoyenne. impak souhaite incarner cette mobilisation, tout simplement. Nous espérons donc qu'un jour l'UE, comme toute autre institution de gouvernance emboîtera le pas sérieusement à la volonté citoyenne d'investir massivement dans l'économie d'impact.

 

Interview Francophone: Quel message, souhait pour les citoyens et consommateurs du 21e siècle ? 

Paul Allard: À l'heure où l'urgence d'agir se fait plus que sentir, nous rendons le pouvoir économique aux citoyens et aux consommateurs pour que les technologies du 21e siècle servent à réparer l'économie et la planète. C'est aujourd'hui que nous prenons notre impact en ma

Note: Le journal Interview Francophone remercie à Axel Bonaldo, Impak France, pour sa collaboration pour la réalisation de cette interview.