Hotel.Bouilhac.jpg

L'hotel Bouilhac, une destination inconrtournable!

Interview en exclusivité avec le chef et son propriétaire

Christophe Maury

 

pour l'édition spéciale Visionnaires du 21ème siècle 

by Ingrid Vaileanu 

Interview Francophone : Que représente votre hôtel pour le tourisme en Dordogne et pour le tourisme du 21e siècle? 

 

Christophe Maury : Nous avons acheté l’Hôtel de Bouilhac en 2016. C’était alors un monument inscrit ISMH, fermé. Il s’agit d’un Hôtel Particulier, ancienne Maison du médecin de Louis XV, Jean de Bouilhac.

Nous avons décidé de le transformer en Hôtel et restaurant. La Dordogne a toujours été une destination touristique populaire. L’offre concernant ce segment est extrêmement développée : camping, gites, chambres d’hôte…. 

Notre idée était d’offrir à la destination et à sa clientèle un endroit Haut de Gamme, chic et authentique. Karine Maury, propriétaire, et Marie-Christine Mecoën décoratrice, ont magnifié le lieu en préservant le caractère historique de la bâtisse, tout en lui donnant une atmosphère, une âme.  

Cela permet de pouvoir accueillir des couples et des familles, à la recherche de notre type de lieu, toute l’année, même en hiver.

L’Hôtel de Bouilhac est un lieu « taillé » pour le 21ème siècle. Nous privilégions les rencontres entre les convives, les échanges d’une culture à une autre dans un même endroit (nous recevons environs 20 nationalités différentes qui apprécient les discussions).  

 

Nous avons la volonté également de recevoir une clientèle locale, qui parfois fait 1 heure et demi de route pour diner chez nous, voire dormir sur place pour passer un moment de détente. Christophe Maury, chef propriétaire propose une table gastronomique, utilisant dans sa cuisine, exclusivement des produits locaux issus des meilleurs producteurs : foie d’oie, caviar, maraichage… Cette démarche est également en phase avec ce siècle. L’idée est aussi de faire venir les gens du secteur, pour se détendre le temps d’un verre, dans un des salons de l’Hôtel. Cette démarche est très classique dans d’autres pays d’Europe comme la Suisse, mais pas un réflexe français. 

Nous venons de finir notre extension en rajoutant 7 chambres de plus, une piscine intérieure chauffée, un SPA « Haute technologie » unique en hôtellerie. Là encore le but est de permettre à des clients qui souhaitent une parenthèse le temps d’un week-end ou plus, de pouvoir bénéficier d’expériences et d’équipements uniques. Ce SPA élaboré autour de technologies « main-libre », lui aussi s’intègre dans le 21ème siècle : moins de contacts physiques (crainte présente avec la pandémie), mais aussi la volonté de résultats rapides par des soins non invasifs en agissant sur le métabolisme notamment. 

 

Le 21ème siècle c’est aussi la prise de conscience de ne plus continuer à amasser des millions de personnes dans une même ville, mais plutôt d’élargir vers les territoires plus ruraux. Cela sera un vœu pieux, si les équipements tel que le nôtre n’existent pas. En effet les gens ont besoin d’activités, d’attractivité. A défaut ils préfèreront les villes. , Une entreprise de territoire telle que la nôtre, doit jouer son rôle : engager des personnels à l’année, afin de leur garantir, une stabilité morale et financière. Grace à cela, des familles s’installent, achète une maison et contribuent à leur tour au développement économique local. La difficulté de recruter des personnes qualifiées, est encore plus lourde si vous ne proposez que des contrats saisonniers. Impossible d’assumer un niveau de service en reconstruisant chaque année une nouvelle équipe !

 

En résumé notre Maison, construite au XVIIème siècle, est finalement très actuelle : producteurs et artisans en circuit court, matériaux et meubles nobles traversant les siècles, valorisation du savoir-être et savoir-vivre à la française. 

 
Interview Francophone : Quelles valeurs et partenaires voulez-vous mettre en lumière? 

 

Christophe Maury : En premier la liberté. Notre lieu est construit autour de cela. Pas d’horaires de fin de petit-déjeuner, possibilité de s’installer dans tous les espaces dédiés sans contrainte… Dans la même dynamique, pas de stéréotypes de l’hôtellerie de luxe, très (trop) codée. Ici Hôtes sont reçu « comme à la maison », avec cependant tous les aspects professionnels. Cela différencie des chambres d’Hôtes, pour une clientèle souhaitant un service de qualité. Pour autant rien de guindé ni ostentatoire. Proximité et discrétion.  

En tant qu’entreprise de territoire nous sommes très attachés à promouvoir les acteurs locaux : producteurs, artisans, partenaires commerciaux. Ma table est aussi réfléchie avec une vision que je considère actuelle : au-delà des produits locaux (que j’utilise depuis toujours par logique). En effet, chez nous pas de « pré-dessert, de pré-entrée, de menu avec 7 ou 8 plats en micro quantité : que de vaisselle, de pas pour le service (pénibilité), d’eau utilisé, détergents. Nous allons droit au but, avec inventivité et excellence. Cela est pour moi la restauration d’aujourd’hui et de demain. Il s’agit là de montrer notre implication par rapport à la protection de l’environnement, non pas par des mots, mais par des faits. Pour moi les chefs doivent évoluer vers cela. Ce sera moins de stress et de souffrances pour les salariés, et plus de sens pour le consommateur.

 

En interne nous recyclons tout ce qui peut l’être, les réducteurs de pression ont été installé lors de la rénovation en 2017. Nos produits d’entretien sont eco-sourcés, Nous attachons une importance particulière au confort de travail de nos salariés : pas de coupure entre 2 services, respect des horaires, démarche RSE. 

 
Interview Francophone : Quelle est votre plus belle expérience dans le tourisme ces derniers 10 années ? 

 

Christophe Maury : Le travail avec mon épouse et même parfois la famille ! Plus largement, une relation de proximité avec nos salariés notamment. Nous avons dans l’entreprise plusieurs nationalité. C’est vraiment intéressant et enrichissant d’avoir des échanges culturels au sein de l’entreprise : certains jours en passant dans les couloirs on peut entendre des chansons de la République Dominicaine, Une autre fois, pour la table du personnel est servie une spécialité du Cambodge…  La différence culturelle, exige une adaptabilité des personnes entre-elles. Finalement tout le monde apprend à comprendre l’autre ! C’’est passionnant ! L'une des plus belles expériences a été de travailler en mettant au centre la notion de plaisir. Travailler ensemble avec nos prestataires :l’un joue de la musique, l’autre présente son dernier livre. Un vrai partage entre copains dans un lieu de vie, « dans la vie » ! Le partage, la « dolce-vita » à la française, libre et créatrice de valeurs.


Interview Francophone : Quel conseil pour les générations des touristes du 21e siècle? 

 

Christophe Maury : Le voyage permet l’ouverture et la connaissance du monde. Il a des impacts positifs et négatifs. Notre conseil serait comme pour l’alimentation de qualité : moins et mieux. Les avions pris pour un week-end « low-cost », vers des destinations « low-cost », offrent certes de belles photos, mais cela impacte défavorablement notre environnement et celui des hôtes. Ne pas mettre « expérience » à toutes les sauce ! Vivre une expérience c’est parfois un moment extrêmement simple mais inoubliable !

Une solution serait sans doute de faire un superbe voyage dans le monde de temps en temps, et profiter de se reposer, passer du bon temps, dans nos centaines de destinations françaises et en proximité. Le tourisme du 21ème siècle sera durable ou ne sera pas.