MEDADOM 

une start-up pour une médecine du futur dès aujourd'hui

Nathaniel BERN

Cofondateur, MEDADOM

                   

by Ingrid Vaileanu 

Interview Francophone: Quelle contribution apporte MEDADOM aux solutions de santé au 21e siècle ? 

 

Nathaniel Bern: MEDADOM propose un accès simplifié et rapide à des médecins généralistes, 7j/7, en vidéo-consultation. A l’heure où l’offre de soins est inhomogène sur le territoire, et où l’accès aux soins est inégal, MEDADOM propose ainsi d’obtenir un avis médical, par un médecin généraliste formé à la vidéo-consultation, et ce en moins de 10 minutes, partout sur le territoire.

Interview Francophone: Quels projets pour les futurs 10 ans ? 

 

Nathaniel Bern: Nous ambitionnons de prendre en charge de manière territoriale la population française en apportant une réponse médicale aux soins non programmés. Que ce soit au sein des pharmacies, où nous installons des bornes de téléconsultation, ou que les patients se trouvent chez eux avec un accès Internet et une caméra, il deviendra ainsi possible et rapide d’accéder à un médecin en moins de 10 minutes. Les services d’urgence pourront ainsi être progressivement désengorgés car les patients auront été pris en charge en amont, pour des pathologies relevant de la médecine de ville. Nous souhaitons ainsi contribuer sur le long terme à a fluidification du parcours de soins et à donner un accès aux soins égal pour tous.

 

Interview Francophone: Quelle est votre meilleure expérience avec les parties prenantes ? 

 

Nathaniel Bern: De nombreux retours de médecins prouvent qu’une vidéo-consultation a permis de prendre en charge bien plus tôt, et de manière efficace, des pathologies pour des patients n’ayant pas accès dans l’immédiate à un médecin dans leur territoire. Ainsi, ces prises en charge rapides ont évité de nombreuses hospitalisations, et ont permis de réintégrer les patients au sein du parcours de soins. Des patients soignés plus tôt, et des économies substantielles pour les acteurs publics !

 

Interview Francophone: Quels sont les partenaires - systèmes et dispositifs de financement qui ont rendu possible le développement de votre start-up 

 

Nathaniel Bern: Nous avons effectué un premier tour avec des financements privés, nous permettant de structurer la plateforme technologique, recruter l’équipe opérationnelle, médicale et technique. Nous avons ensuite développé notre offre et notre modèle économique, tout en recrutant une équipe talentueuse en marketing, business développent et opérations. Ce n’est que le début !

 

Interview Francophone: Quel conseil pour un meilleur support des start-up innovants en France et en Europe ?

 

Nathaniel Bern: Il est nécessaire de travailler main dans la main avec les acteurs publics afin d’adapter la législation aux nouveaux usages numériques de la société. La téléconsultation n’est remboursée que depuis le 15 septembre 2018, alors qu’elle l’est depuis des années dans d’autres pays ! Co-construire ainsi avec les institutions la prise en charge de demain, permet de s’assurer d’une offre de soins de qualité pour l’ensemble des acteurs.