Le centenaire

qui relie

les débuts

et le futur

de l’aéronautique 

 

 

Coanda 2010                                             by Ingrid Vaileanu Paun

Plusieurs champions du monde de voltige aérienne, dont l’actuelle championne du monde Aude Lemordant et la double-championne du monde Catherine Maunoury, ainsi que d’autres pilotes de record ont participé au meeting aérien a l’occasion du centenaire 2019.

 

Pour son centenaire en 2019, le musée de l’Air et de l’Espace s’associe avec l’Aéro-Club de France pour proposer un meeting aérien exceptionnel à l’occasion du Carrefour de l’Air.

Partie intégrante du Carrefour de l’Air depuis 2011, le meeting aérien gagne encore de l’ampleur avec la présence, le dimanche 29 septembre, d’avions historiques en provenance des quatre coins du ciel. Ils ont rejoint en vol le mythique tarmac du Bourget.

Dans l’après-midi du dimanche 29 septembre, un show aérien unique a été organisé en partenariat avec l’Aéro-Club de France, soutenu par la DGAC, la Fondation Saint-Exupéry et Paris Aéroport. Acrobaties aériennes d’anciens avions, présentation d’avions en statique sur le tarmac, échanges avec les pilotes, etc. Le meeting aérien offre une occasion exceptionnelle de vivre la conquête de l’air. La Patrouille de France a honoré cet événement en effectuant une démonstration complète pour le public. 

 

On a pu remarquer la présence exceptionnelle au Musée de l’Air et de l’Espace de l’aéronef Coanda 2010 apporte de Roumanie pour le centenaire du musée de l’Air de de l’Espace.

 

En effet, l’ingénieur franco-roumain Henri Coanda, reconnu dans le monde entier comme le père de l’aviation a réaction, a construit le premier avion sans hélice, a turbopropulseur et ainsi il a proposé au monde aéronautique une révolution qui aurait apporté le futur au présent. En décembre 1910, sur les champs d’Issy-les-Moulineaux, Henri Coanda a eu un rendez-vous avec sa destinée. Ce premier avion à réaction a quitté le sol, a fait une chandelle sur une aile et s’est écrasée, prenant feu pas avant que son concepteur Coanda soit jeté à terre de la place de pilote. C’était le premier expriment de l’histoire de l’aéronautique avec un avion a propulsion a réaction. 

 

Le talent, les compétences, la vocation d’Henri Coanda ont déterminé un acte de création technique que d’autres, a cette époque et plus tard, ne pouvaient pas au moins l’imaginer et encore moins le comprendre. 

 

En remarquant cette réalité, Gustave Eiffel, l’un parmi ceux qui ont fait fois au Miracle Coanda, a déclaré publiquement ’Ce garçon est nait 30 ans, sinon 50 ans trop tôt ! ’ 

 

La réplique de l’avion Coanda modèle 1910 a été réalisé dans la période octobre 2010-octombrie 2013 sous le patronage de l’Association Roumaine pour la Propagande et l’Histoire de l’Aéronautique – ARPIA, filiale de Craiova. Le collectif de travail a été forme par Ilie Dumitrescu, responsable projet, Ion Stamatescu, Ion Craciunescu – le président de l’association, Sandache Paul, Ion Olaru, Gheorghe Dinului, Mircea Calianu, Gheorghe Popovici, Costica Duta, Marian Sava, Dumitru Carjan, Grigorie Sandu avec le support des personnes d’affaires volontaires comme Cristian Nisipasu.

 

 

Les travaux ont été réalisés, dans la plupart avec le soutien substantiel de l’ingénieur aéronautique Marian Jean Marinescu de la S.C. RELOC S.A., l’Aeroclub de Roumanie et S.C. EUROGENETICS Srl de Craiova. 

 

’Aujourd’hui aussi, en regardant les photos de cet aéronef et sa copie, tout en étant objectif, on ne peut pas qu’exprimer le terme FASCINANT. Nous avons exposé déjà cet aéronef à Bucarest pour honorer l’exploit de Coanda et pour inspirer les générations des jeunes avec plus de 700 enfants qui sont monte à bord. Nous sommes aujourd’hui honores de participer ensemble avec tous les participants et les organisateurs au succès de cet évènement important pour rendre hommage à Henri Coanda et apporter notre contribution à la célébration du centenaire. ’ a déclaré le General Ion Craciunescu. 

Depuis 100 ans, le musée de l’Air et de l’Espace du Ministère des Armées accueille le public et partage avec lui un grand rêve : celui de voler et d’aller dans l’espace ! Déployer ses ailes, rejoindre le ciel, atteindre les étoiles… l’homme a cherché par tous les moyens à voler et à aller toujours plus haut, toujours plus loin. À travers sa riche collection d’aéronefs, d’aérostats, de maquettes, d’uniformes, de photographies, d’estampes, d’affiches et d’objets d’art, le musée de l’Air et de l’Espace retrace cette incroyable histoire. Chaque objet présenté dévoile un pan de cette grande aventure où des hommes et des femmes, en dépassant les limites de l’imaginable, ont contribué au développement de nouvelles technologies, à la découverte de nouveaux espaces et de dépasser les limites en voyageant dans l’espace.